Retour au profil
visuel principal de la chronique
xiane
Expert

Il y a 9 mois | 233 vues

La femme du deuxième étage de Jurica Pavičić

On se dit toujours « si ceci… » ou « si cela… » mais avons-nous réellement un libre arbitre sur notre destiné et notre vie ne ressemble-t-elle pas à un bouchon de liège emporté par les flots ?

En 221 pages, Jurica Pavičić nous raconte la vie d’une femme, Bruna, qui aurait été toute différente si jamais elle n’avait pas accepté l’invitation de son amie Suzana d’aller à l’anniversaire d’une autre amie, Zorana.

Elle n’aurait pas rencontré Frane, ne serait pas tombée amoureuse de lui, ne l’aurait pas épousé, n’aurait pas été contrainte d’aller occuper l’appartement du deuxième étage situé juste au-dessus de chez Anka, sa belle-mère, effrayante et vampirisante, aux yeux de laquelle ce qu’elle faisait ne trouvait jamais grâce.

Son mari, marin, partait loin et longtemps en mission et la laissait seule, seule face à cette marâtre qui petit à petit avec ses remarques acerbes réussissait à se faire haïr de sa belle-fille. Haïr au point que Bruna n’a trouvé qu’une solution pour réussir à se sortir de cette emprise.

Si Dvina, sa mère s’était rendu compte de la dépression dans laquelle elle s’enfonçait petit à petit, peut-être que là encore tout aurait pu changer !

Si son mari, lors de ses séjours à la maison, s’était rendu compte de la détresse rongeant son épouse, et qu’il avait bien voulu l’écouter, peut-être que là aussi, tout aurait pu être différent.

Un jour, la belle-mère fut victime d’un avc et se retrouva dans un fauteuil roulant.

Ni la belle-sœur de Bruna, ni Frane son mari ne se rendirent compte ou ne voulurent voir que tout l’entretien de la vieille femme était retombé sur les épaules de Bruna.

Quand celle-ci trouva un jour une boîte de mort-aux-rats en rangeant un cagibi elle entraperçut une solution et petit à petit, elle en assaisonna les repas de sa belle-mère…

Bruna a vécu l’enfermement psychique avant de se retrouver en prison.

Bizarrement, la prison lui a permis de retrouver une certaine forme de liberté.

Lorsqu’elle en sortira, au bout de 11 longues années, elle pourra enfin se reconstruire.

https://www.fnac.com/a16972311/Jurica-Pavicic-La-femme-du-deuxieme-etage