Retour à l'espace passion
visuel principal de la chronique
Enies
Administrateur

Il y a 10 mois | 126 vues

Le charme de l'uniforme de Shin Kawamaru

Il existe une fine passerelle entre le Shōjo et le Josei.

Le Josei, bien qu'il ne soit pas largement reconnu en tant que catégorie à part entière, vise principalement un public féminin et adulte. Il aborde des sujets matures tels que la vie en société, le travail, les relations amoureuses sérieuses et la sexualité. En revanche, le Shōjo cible principalement les jeunes filles, bien qu'il soit également apprécié par de nombreux adultes et garçons. Il aborde des thèmes plus simples qui préoccupent les adolescentes, tels que l'amour ou encore le lycée.

Le manga Le charme de l’uniforme se situe quelque part entre ces deux thèmes. Je vous explique. L'histoire se déroule dans une entreprise de fabrication de poupées, où Miu Sakuramori travaille. C’est une employée travailleuse et ambitieuse qui fait beaucoup pour sa société. D’apparence mignonne, elle a fréquenté exclusivement des écoles pour filles. Cependant, elle décide de vivre de "nouvelles expériences" en fréquentant des personnes du sexe opposé. La jeune femme détient un lourd secret : un fantasme assez spécial qui en a fait fuir plus d'un.

Après avoir été rejetée par son petit ami à cause de ses penchants, Sakuramori sort seule, en larmes d'un motel. Pas de chance pour elle, son supérieur, Shirō Takeda, la voit à cet instant. Étant plutôt compréhensif, il garde son secret, et Miu devient très intéressée par une potentielle nuit avec lui.

editor_upload_64abfb19686653.03857661image.png

Ils partent ensemble pour un voyage d'une grande importance pour l'entreprise et croisent son ex-petit ami dans l'hôtel qu’ils ont réservé. Celui-ci la traite de perverse et j’en passe. Shirō décide alors de se faire passer pour son petit ami et l'aider à sortir de cette situation difficile.

Une fois sauvée, elle va lui demander l’impensable : « Voulez-vous bien pratiquer avec moi les 48 positions ?! »

Qui aurait cru cela ! Son fantasme révélé au grand jour, Takeda ne sait que faire. En se penchant sur le sujet, il s’intéresse à cette proposition farfelue en voyant des positions qui se rapprochent de ses penchants. Car oui, lui aussi a un fantasme assez spécial : le masochisme.

C’est alors que commence leur histoire sans tabous ou jugement.

editor_upload_64abfad6bfdab3.71127114image.png

J'ai trouvé ce premier tome à la fois amusant et intéressant.

Commençons par les planches. Personnellement, je placerais Le charme de l’uniforme entre le Shōjo et le Josei. Il aborde des thèmes qui ciblent les femmes adultes, mais les illustrations de l’auteur Shin Kawamaru rappellent davantage celles d’un manga pour jeunes filles. Elles sont claires, épurées, avec des jeux de lumière, d'ombres et de motifs simples mais mignons. Les personnages ont de grands yeux et des visages plutôt lisse et allongée. Les émotions représentées (tristesse, amour, joie ou colère) sont bien représentées, avec des traits ombrés sur les pommettes ou un froncement de sourcils pour renforcer l'expression.

Quant à l’histoire, je trouve qu’il aborde des sujets intéressant pour notre époque, notamment la sexualité sans pour autant être excessivement provocatrice.

Avec sa touche de romance typique des Shōjos, elle se développe sur plusieurs plans, offrant un aperçu de la vie en société, des joies et des peines liées au travail et aux relations, ainsi que de l'acceptation des autres malgré leurs différences.

Le seul point négatif pour moi est la facilité de Takeda pour accepter la demande de Sakuramori. Même si nous savons qu’il a des fantasmes secrets lui aussi, il acquiesce en moins de 5 pages. Mis à part cela, je recommande ce manga !

La série est prévue pour comporter 7 tomes. Le tome 1 a été publié en juin 2023 sur fnac.com, et compte 176 pages. Il a été écrit par la mangaka Shin Kawamaru et appartient à la catégorie Josei. Destiné à un public averti.

Charme de l'uniforme (le) - Manga série - Manga news

Vous voulez en savoir plus sur les différentes catégories de mangas ? Découvrez notre article : Le manga : quelles sont les différentes catégories du manga ?