Retour à l'espace passion
visuel principal de la chronique
Yasei
Champion

Il y a 9 mois | 101 vues

Une aventure à travers les terres de Dieux oubliés…

Dans ce manga poétique, nous découvrons Ayten qui vit dans un village de chasseurs et qui est capable de parler aux cadavres d'animaux, cela provocant la désapprobation des autres. Elle est un jour victime d'une chute mortelle, sauf qu'elle ne meurt pas... cela effraiera les gens de son village qui la chasseront. 
Ayten désœuvrée, trouvera refuge dans un temple abandonné et fera une rencontre cruciale.

Les illustrations sont belles, notamment les paysages de forêts qui sont très détaillés. Les deux personnages principaux ont une relation intéressante, Ayten est parfois déroutante voir désagréable, mais on arrive à comprendre ce que Zelihan, la mangaka, veut faire "passer" en elle.  

Wandering souls est une histoire riche et prometteuse, il y a beaucoup de mystères à dénouer et c'est peut-être aussi ce qui est problématique.
Parfois, tout se mélange un peu, trop d'éléments s'enchainent ne permettant pas de s'en imprégner correctement ; la série étant en deux tomes, ralentir le rythme et sacrifier quelques scènes inutiles ou en alléger certaines aurait permis de mieux savourer cette histoire profonde et onirique.

Malgré ces critiques un peu négatives, ce manga français n'a pas à rougir, l'autrice a su créer un univers solide véhiculant des messages forts (le poids de la solitude, la confiance en soi, le sentiment d'appartenance...) ; même si les influences de Zelihan sont palpables, elle s'en détache avec talent. 

L'envie de lire la suite s'impose d'elle-même, beaucoup de questions en suspens et un final qui laisse un énorme point d'interrogation !

Merci au forum et au Plouf-Plouf pour cette chouette découverte :)