Retour à l'espace passion
visuel principal de la chronique
Enies
Administrateur

Il y a 8 mois | 103 vues

Ushijima - l'usurier de l'ombre de Shôhei Manabe

Publié en septembre 2007, Ushijima se présente comme un manga dépeignant la réalité des bas-fonds de la société japonaise. L'histoire plonge dans le destin de personnes addictes aux jeux d'argent, entrainées dans une spirale de pertes financières accablantes. Confrontés à d'innombrables dettes, ils se retrouvent contraints d'emprunter à cette société de l'ombre qui octroie à ses clients 50 000 yens (environ 315 €), exigeant en retour 50 % du montant initial, en plus des intérêts, tous les 10 jours. Ce cycle vicieux ne fait qu'aggraver leur détresse.

L'intrigue suit le parcours de la nouvelle recrue, qui s'immerge dans cet univers sombre et en apprend les rouages. Le premier tome est présenté comme un documentaire aux yeux du lecteur, grâce aux interrogations pointues et aux explications approfondies fournies par l'auteur, Shôhei Manabe. On découvre les ficelles du métier, des montants demandés à l'augmentation progressive des charges ainsi que les règlements de comptes.

Je ne suis pas forcément adepte de ce genre qui aborde des thématiques crues et authentiques. Les planches sont réalisées dans un style qui s'accorde avec l'histoire : des traits durs, sérieux, froids et plutôt détaillés pour saisir les expressions des différents personnages.

Cette saga expose les aspects sombres des dépendances aux jeux qui sévissent partout, ainsi que l'accumulation de dettes envers les mauvaises personnes, capable de détruire une vie. C'est un sujet intéressant et l'histoire est assez bien ficelée. Si le drame et le thriller psychologique sont des sujets qui vous intéresses, Ushijima pourra vous plaire.

 

Ushijima, l'usurier de l'ombre de Shôhei Manabe est disponible sur fnac.com

Saga destinée à un public averti.