Retour à la page d'accueil
visuel principal de la chronique
TOFPOLAR
Légende

Il y a 8 mois | 111 vues

Ouragans tropicaux de Leonardo Padura

Nous sommes en 2016 à La Havane. La capitale cubaine se prépare à accueillir Barack Obama, les Rolling Stones et un défilé Chanel. La police, dépassée, fait donc appel à Mario Conde qui observe cette effervescence avec détachement. Ceux qui croyaient en une nouvelle Cuba ont vite déchanté. Pour Mario, il n’y aura pas un avant et un après Obama à La Havane, pour lui, comme les ouragans tropicaux évoqués en titre, tout cela risque bien de n’être que du vent, juste une continuité immuable.

Mario Conde se lance dans l'instigation alors qu’il nourrit des ambitions littéraires. Sur sa machine à écrire naît un roman historique marqué par une guerre entre proxénètes français, les fameux Apaches, et cubains. Un assassinat sordide d’une prostituée, suivi par un autre tout aussi macabre, laisse planer la peur d’un meurtrier en série…

 

Un roman de Leonardo Padura est toujours un moment attendu. Une nouvelle histoire de son détective préféré, Mario Conde. Mélancolique, il aime les digressions et les retours en arrière, puis il nous conte toutes ces choses qui rendent la vie à Cuba supportable (la bonté et l’amour, l’amitié et la fidélité). Ce « Ouragans tropicaux » est superbe, sans doute l’un de ses meilleurs romans. Et, évidemment, avec une enquête policière, qui nous tient en haleine jusqu’au bout. Deux romans en un, deux récits qui se superposent et se rejoignent.  Une écriture jubilatoire, drôle et pertinente.

Padura est un écrivain talentueux, il nous offre un roman vibrant d’humanité. Excellent !