Retour à l'espace passion
visuel principal de la chronique
Kaem
Expert

Il y a 4 mois | 98 vues

« La mort frappe aussi les gens heureux » de Sophie Hannah

Cette fois-ci, Hercule Poirot et son ami l’inspecteur Edward Catchpool de Scotland Yard sont invités à enquêter sur la mort de Stanley Niven, un patient de l’hôpital St Walstan, situé dans le comté de Norfolk. Vu Noël qui approche, Cynthia Catchpool, la mère de l’inspecteur, leur propose de venir se loger à Frellingsloe House dont les propriétaires Vivienne et Arnold Laurier tiennent à ce que le détective résolve l’énigme du meurtre avant le début de janvier. Ceci est d’une importance primordiale pour eux parce qu’Arnold est mourant et doit occuper la même chambre du pavillon 6 que la dernière victime de l’assassin introuvable. À part ce fait, il n’existe aucun autre lien apparent entre les deux hommes. Pourtant, Vivienne craint pour la vie de son mari tant aimé.

Hercule Poirot et l’inspecteur Catchpool arrivent alors sur place et y découvrent toute une galerie de personnages remarquables: les Laurier, les deux fils de Laurier mariés avec deux sœurs, leur beaux-parents, Cynthia Catchpool, le vicaire Felix Rawcliffe, le docteur Osgood - tous vivant sous le même toit. Pour faire face à cette affaire mystérieuse, ils vont décorer plusieurs sapins de Noël en compagnie des locataires de Frellingsloe House, revivre l’histoire des infirmières de la famille Haskins, faire la connaissance d’un vaniteux inspecteur Mr Mackle, pour enfin examiner le lieu du crime où Poirot sera hospitalisé après un empoisonnement…

C’est un roman agréable à lire, parfois amusant, maintenu dans le style d’écriture d’Agatha Christie, avec un langage plus moderne. On y retrouve bien l’univers rempli d’énigmes et d’indices qu’on a envie de déchiffrer à l’aide de nos « petites cellules grises ».

À lire!