Retour à l'espace passion
visuel principal de la chronique
Caroline7
Champion

Il y a 3 mois | 59 vues

"Le démon et mademoiselle Prym" de Paolo Coelho

Le petit village de Viscos a un passé glorieux, mais il est aujourd'hui en déclin. Tous les jeunes sont partis à la ville, laissant des bergers et des agriculteurs d'âge mûr et un tavernier dépendant des touristes occasionnels à la recherche d'une aventure montagnarde.

Lorsqu'un étranger arrive en ville, seule la vieille Berta voit ce que personne d'autre ne voit, à savoir que son compagnon de voyage invisible est le diable. L'étranger invite Chantal Prym à se promener dans les bois et lui montre une valise contenant des lingots. 

Il s'agit d'un test pour la ville, et en tant que barmaid de la taverne, Chantal est le porte-parole choisi. Le village peut avoir l'or si, dans les trois jours, il commet un meurtre.

Cherchant une réponse à la question du mal, l'étranger fait le pari que l'humanité est immorale, même dans le pittoresque village de Viscos.
Fabricant d'armes, l'étranger a vu sa femme et ses filles tuées par des terroristes (avec des armes qu'il avait fabriquées) et depuis, il a le diable dans le dos et l'éternelle lutte entre le bien et le mal dans la tête. 

Au début, Chantal refuse de parler, de peur de se rendre complice du crime, mais l'étranger lui force la main, et bientôt tout le village est au courant du marché proposé. À la grande horreur de Chantal, le village accepte son offre (en grande partie grâce au prêtre et son sermon sur la façon dont le sacrifice d'un seul homme a sauvé l'humanité). Viscos n'a plus qu'à choisir la victime…
 

Ce livre est une fascinante méditation sur l'âme humaine. Il met en lumière la réalité du bien et du mal en chacun de nous, ainsi que notre capacité unique à choisir entre les deux.

C'est un livre qui m'a marquée et dont je me souviens très bien, même des années après l'avoir lu. Je me suis moi-même demandée ce que j'aurais fais dans une telle situation. Et si la réponse paraissait de prime abord évidente, plus j'y réfléchissais et plus je me posais des questions. J'ose tout de même espérer que je me serai finalement rangée dans le camp du bien…

Pour moi, s'il y a bien un livre à lire de Paolo Coelho, c'est celui-ci!