Retour à la page d'accueil
visuel principal de la chronique
TOFPOLAR
Légende

Il y a 3 mois | 64 vues

La promesse de Robert Crais

Amy, une ingénieure chimiste spécialiste des explosifs a disparu avec un inconnu rencontré en ligne et quelques centaines de milliers de dollars : l’excellent détective privé Elvis Cole est engagé par une certaine Meryl Lawrence pour la retrouver.
Dans le même temps à Echo Park, le maître-chien du LAPD Scott James et son partenaire canin Maggie, s’apprêtent à pénétrer dans une maison dans laquelle le suspect recherché pour meurtre qu’ils poursuivent vient de se retrancher. Mais plusieurs surprises les attendent à l’intérieur, des explosifs et le crâne fracassé du fugitif.  Elvis et Scott comprennent que les deux enquêtes sont liées. Cole va devoir faire appel à ses fidèles acolytes,  Joe Pike et Jon Stone. S’engage alors une chasse à travers tout Los Angeles…

 Ils sont rares depuis Raymond Chandler est son " The Little Sister ", capables aujourd'hui de faire aussi bien vivre la mégalopole californienne, violente, fiévreuse et tourmentée. Los Angeles est bien le royaume de deux chantres, Michael Connelly évidemment, et ce type pourtant né en Louisiane, le talentueux Robert Crais. Une nouvelle fois, ce dernier nous livre un polar captivant, impossible à lâcher, une double intrigue d’une grande maîtrise portée par son duo de héros récurrents. (Quel plaisir de retrouver Cole et Pike !) Un moment de lecture riche en rebonds et en émotions. J’ai dévoré cet opus avec gourmandise !

Biographie.  Après plusieurs années à écrire des courts métrages, il gagne Hollywood en 1976, où il écrit des scénarios pour des séries télés comme "Deux Flics à Miami" ou "La Loi de Los Angeles». Au début des années 80, il se lance dans le roman policier et devient rapidement l'un des auteurs de polars les plus populaires aux États-Unis grâce à la série des aventures d’Elvis Cole et Joe Pike. Il figure parmi les grands noms du genre, grâce à des titres comme "Prends garde au toréador" (Prix Anthony 1987), " Meurtre à la sauce cajun ", "L.A. Requiem" (Prix Dilys 2000), "Indigo Blues", "Un Ange sans Pitié" ou encore "Mortelle Protection" (Prix Barry 2008 du meilleur thriller).