Retour à l'espace passion
visuel principal de la chronique
TOFPOLAR
Légende

Il y a 3 mois | 107 vues

Millenium - La fille dans les serres de l'aigle de Karin Smirnoff

Le Nord de la Suède est devenu le nouvel eldorado vert, attirant des grandes entreprises  qui ne reculent devant rien pour s'enrichir, mais des bandes criminelles agissent dans l'ombre, prêtes à tout pour se tailler la meilleure part du gâteau. Mikael Blomkvist et Lisbeth Salander se retrouvent malgré eux au milieu d'une guerre sans merci, où les loups sont prêts à tout pour faire fortune…

La relève de Stieg Larsson est assurée. La suédoise Karin Smirnoff prend la suite de David Lagercrantz, qui avait lui-même remplacé Larsson en 2004. Mais ne parvient pas à retrouver le souffle des premiers opus.

Millénium est devenu un classique, efficace. La romancière suédoise met tout son cœur dans ce thriller politico-industriel engagé mêlant pouvoir et corruption. Les deux héros, Lisbeth Salander et Mikael Blomkvist sont envoyés dans le nord du pays, à Gasskas. Elle surfe sur la verte écologie avec force et rage, glisse comme elle peut des allusions aux volumes précédents, pour exemple, une bande de motards hyper-violents déjà croisés plus d’une fois…Les copiés-collés se bousculent trop souvent malgré un sujet brûlant. Il y a de vrais méchants, des pas gentils du tout, beaucoup de magouilles autour de la transition écologique, des forces du mal qui sentent le réchauffé, des éleveurs de rênes en perdition, des industriels avides qui spolient les petits propriétaires et autres magouilles électorales. Sans oublier ce pauvre Mikael Blomkvist, devenu grand-père, qui voit son journal, Millenium, se transformer en podcast. Smirnoff  tente de copier l’écriture nerveuse et intrigante de Stieg Larsson sans toutefois y parvenir. Bref, j'ai préféré les premiers ouvrages de cette série, mais j'ai lu cet opus avec plaisir. Pour être franc, cette franchise demeure un agréable moment de lecture. A suivre, ou pas...