Retour à l'espace passion
visuel principal de la chronique
Yasei
Champion

Il y a 2 mois | 76 vues

A-t-on peur de la mort ou de quitter la vie ?

Il n’a alors pas le temps d’intégrer la terrible nouvelle que le diable se présente à lui et lui propose un contrat ; en échange d’un jour de vie supplémentaire, il devra effacer une chose de ce monde. Difficile choix, mais l’envie de vivre étant plus forte que tout, le jeune homme n’hésite pas longtemps à sacrifier les téléphones, les films… Sauf que le diable finit par lui proposer la disparition des chats. Et là, ce n’est plus pareil.

Le thème abordé ici est lourd (le sens de la vie face à la mort), mais le ton est parfois léger et drôle, et le héros de cette histoire fait le point sur sa vie avec une profondeur tout en recul. Je m’attendais à une lecture un peu plus poussée, plus complexe, donc un peu déçue sur ces points-là qui manquaient, mais j’ai tout de même bien aimé ce roman qui porte le minimum d’émotions et de réflexions attendues.