Retour à la page d'accueil
visuel principal de la chronique
Sheezune
Explorateur

Il y a 2 mois | 61 vues

Liddell au clair de lune, une œuvre poétique et intrigante

J'avoue que c'est une lecture qui m'aura laissée à la fois songeuse et perplexe, et j'ai pourtant beaucoup aimé cette trilogie malgré tout. 

Niveau dessins je n'ai déjà rien à redire, que ce soit les personnages ou les paysages, le trait de l'auteure est absolument sublime et on se perd assez rapidement dans les détails de tous ces magnifiques plans.

Niveau personnages, j'avoue avoir eu une préférence pour le mystérieux Hugh qui paraît nous échapper de plus en plus à chaque page tournée. Tout le mystère à son sujet demeurera entier jusqu'au bout mais j'apprécie ces êtres qu'on ne parvient pas toujours à comprendre entièrement et qui sont à la limite de l'éthéré. J'ai apprécié ses interactions avec Vladimir, notre personnage principal beaucoup plus terre à terre, qui finit peu à peu par se laisser entraîner par tout ce côté fantastique. La quête d'un foyer de ce dernier était assez émouvante et j'ai trouvé touchantes toutes les questions qu'il pouvait se poser sur sa propre existence qui peuvent très bien rappeler toutes celles qu'on peut se poser nous-mêmes.

Niveau intrigue, on est plus dans tout ce qui touche au mysticisme, à la métaphysique et à la philosophie avec tout un tas de sujets plus ou moins intéressants abordés et débattus entre nos différents personnages (sens de l'existence, écologie, évolution de l'humanité...). Je n'ai pas toujours tout saisi, mais ça donne à réfléchir et rien que pour ça j'ai trouvé l'idée bonne même si je sens que ça risque de dérouter bon nombre de lecteurs. Tout au long du récit on aura eu de cesse de voyager et de flirter entre le réel et le rêve, et même le fin mot de l'histoire reste très libre d'interprétation. J'apprécie beaucoup personnellement ce genre de récit qui laisse libre cours à l'imagination du lecteur et malgré son côté assez ouvert, j'ai trouvé cette fin plutôt satisfaisante même si elle pourra sûrement s'avérer un brin frustrante pour certains. La mélancolie et la nostalgie qui sourdent de cette histoire ont aussi su beaucoup me toucher.

Ce fut une lecture un peu complexe, mais très enrichissante humainement parlant et aussi très poétique. Mieux vaut lire cette œuvre à tête reposée au risque de voir se profiler le mal de crâne, mais cela reste une très belle lecture. C'est un ovni dans le paysage des mangas actuel donc ça ne plaira clairement pas à tout le monde. Amateurs d'action ou de romance, passez donc votre chemin.

Commenter  J’apprécie