Retour à la page d'accueil
visuel principal de la chronique
EglantineLilas
Légende

Il y a 3 mois | 83 vues

La maison d’Emily, d’Amy Belding Brown

Lorsque j’ai commencé la lecture de ce roman, j’ignorais totalement l’existence d'Emily Dickinson. C’est en lisant la note de l’auteur, en fin de livre, que j’ai réalisé qu’elle avait écrit, une fiction autour de deux personnages qui ont vraiment existé.

Nous sommes dans le Massachusetts, à Amherst, dans les années 1870. Emily, fille aînée de la famille Dickinson, énigmatique, fantasque, écrit, écrit et encore écrit, des mots, des vers, des poèmes.  À sa mort, on en trouvera, une pleine malle.

Toujours de blanc vêtu, elle s’adonne à la pâtisserie, et à la culture d’un jardin de fleurs. Elle imagine le monde, de l’intérieur de leur maison, elle ne vit pas avec le monde à l’extérieur.

Margaret Maher, que l’on n’appellera que Magie, contre son gré, est une jeune émigrante irlandaise, farouchement indépendante. Elle veut être considérée comme américaine à part entière, mais revendique haut et fort ses racines irlandaises. Elle rêve de rejoindre ses deux frères en Californie, mais quand Edward Dickinson, par une action pas très honnête, la convainc de rester à leurs services, c’est pendant trente ans qu’elle y restera en tant que bonne. Une amitié particulière naîtra entre Emily et Magie.

Sur la quatrième de couverture, l’on peut lire : « Une odyssée domestique. Le portrait croisé de deux femmes assignées à résidence ... ».

Si, ce roman est effectivement, avant tout, le portrait croisé de deux femmes, je n’ai pas du tout ressenti « qu’elles soient assignées à résidence ».

Emily, est libre par sa pensée et ses écrits, quant à Magie, bien que sa vie s’écoule en grande partie dans la demeure de Homestead, c’est son choix de rester célibataire, et elle a bien trop de tempérament pour être « assignée », sans se défaire d’une contrainte, si tel est son choix.

 L'auteur : Amy Belding Brown est une poétesse, nouvelliste et romancière. En 2005, elle publie son premier roman, "Mr. Emerson's Wife". "L'Envol du moineau" (Flight of the Sparrow, 2014) est son premier roman publié en France. Elle vit avec son mari à Thetford, dans le Vermont, depuis 2011.

 Ce livre paraîtra le 18 avril 2024, aux Presses De La Cité, et je le recommande vivement.