Retour à l'espace passion
visuel principal de la chronique
Yasei
Champion

Il y a 10 mois | 185 vues

Que feriez-vous s'il vous restait 24h à vivre ?

L'histoire se déroule dans un Japon dystopique qui souhaite donner une conscience accrue de la valeur de la vie aux citoyens.ne.s - et par ce biais, les discipliner -, pour cela, la société a mis en place un programme de vaccination pour les jeunes enfants où 1 dose sur 1000 de ce vaccin contient des nanoparticules mortelles qui se libèreront chez le ou la concerné.e entre ses 18 et 24 ans afin d'arrêter son cœur.
Fujimoto est le livreur qui a la lourde tâche de remettre l'Ikigami, le préavis de mort, laissant 24h à la personne pour "profiter" de ses derniers instants.
 

Comme prévu, l'ambiance est lourde, et on est vite pris dans la réflexion que pose ce terrible ultimatum qu'est l'Ikigami. Pour ce premier tome on suit les 24h de quelques victimes, et chacune réagira différemment en fonction de son histoire personnelle ; aussi, on voit les questionnements qui s'imposent à Fujimoto, tiraillé entre sens du devoir et avis plus personnel...


Tout au long de la lecture, j'ai trouvé un manque de rythme et qu'il y avait certains clichés désagréables ainsi que des moments un peu trop évidents, pour autant beaucoup de scènes sont très bien amenées dans l'intensité des émotions et dans la narration. J'ai beaucoup aimé la dernière histoire à laquelle on ne peut pas rester de marbre tant elle est touchante.
J'ai aussi aimé les traits ronds atypiques faits par l'auteur, les ombres très présentes et les expressions intenses des personnages.


J'espère que les autres tomes (10 en tout ou 5 dans l´édition Ultimate) sont plus poussés, j'attends du jeune Fujimoto qu’il se positionne plus malgré les risques que cela comporte et que ce programme soit remis en cause profondément, car suivre les dernières 24h des victimes désignées c'est intéressant, mais cela risque de devenir redondant donc ennuyeux à la longue. 


Je vais sûrement tenter le prochain tome, car je suis sur ma faim et convaincue par le thème qui est fort, j'espère ne pas être déçue !