Retour à l'espace passion
visuel principal de la chronique
Sheezune
Explorateur

Il y a 2 mois | 102 vues

Fûka, un manga sur la musique agréable

Dans l'ensemble je dirais que c'est un bon manga qui avait très bien démarré et qui s'est peut-être un peu trop étiré sur la longueur, mais que j'aurai globalement apprécié quand même. Je regrette quand même les grosses facilités scénaristiques avec le groupe qui rencontre toujours la bonne personne au bon moment, les épreuves auxquelles ils font face qui sont parfois trop aisément résolues, toutes les filles qui tombent amoureuses de Haruna (au bout d'un moment ça devenait vraiment gonflant) et l'ecchi qui finit par devenir insupportable à force (je ne compte même plus le nombre de fois où l'une des filles se retrouve à poil sans raison, où Haruna touche par mégarde un sein ou que sais-je encore, le peu d'habits que porte la gérante de leur maison de disques et j'en passe). Dommage aussi que l'évolution des membres du groupe soit finalement assez moindre et peu marquante (ATTENTION SPOILER grosse déception pour Makoto qu'on découvre bi comme ça d'un seul coup, ça ne m'aurait pas dérangé en temps normal mais là ça sort vraiment de nulle part et il y avait vraiment moyen de mieux travailler le personnage mais bon... FIN DU SPOILER). 

Mais je note aussi de nombreux points positifs : les personnages sont vraiment attachants (gros coup de cœur pour les membres des Hedgehogs), il y a aussi eu des passages vraiment très touchants (je pense notamment à ceux où notre Fûka apparaît suite à un certain évènement), la place importante accordée à la musique et à l'amour de celle-ci, la fin ouverte mais pas frustrante.

Une lecture agréable et sans prise de tête que je recommande à tous ceux qui aiment la musique et les récits tranche de vie.