Retour à la page d'accueil
visuel principal de la chronique
TOFPOLAR
Légende

Il y a 1 mois | 63 vues

Inexistences - scénario et dessins de Christophe Bec

Dans les montagnes perdues, tout n'est que désolation. Les survivants errent dans un paysage désolé où ne subsistent que des ruines prises dans les glaces. De grands cataclysmes ont soumis la planète à d'interminables hivers. Il existerait pourtant un sanctuaire où vivrait un enfant bleu, qui aurait conservé la mémoire des temps anciens. Une légende que va tenter de vérifier le sniper nommé Sol…

 Un roman graphique qui privilégie La grande puissance de l’illustration et Christophe Bec décline avec talent son amour du dessin dans un album où l'on plonge dans une réflexion métaphysique sur la destinée humaine dans un contexte de pression militaire et environnemental, où l'humanité s'autodétruit. L’auteur, parmi les multiples récits que contient cet album, nous alerte avec force sur la fabrication de nouvelles armes létales, et ces  conséquences sur le devenir de l’humanité.

 Une BD au concept particulier qui se situe  entre art book, BD classique et nouvelles. Bec met en lumière un monde post apocalyptique ou règne la désolation, par d'immenses étendues terrestres de lieux en désuétudes où les apparitions vivantes ont déserté. Une véritable immersion pour découvrir un monde crépusculaire où notre réalité actuelle est devenue inaccessible. . Graphiquement, cet ouvrage est un plaisir pour les yeux. Mais l’auteur est un malin, derrière ce décor fascinant, on découvre qu'un enfant terré dans une montagne connaitrait l'origine de tout cela et se rappellerait du monde d'avant...

Ce superbe album est aussi un bel hommage aux grands noms de la BD, de Mœbius, Enki Bilal ou Caza, qui ont su  accorder une grande puissance évocatrice à la force des images pour traduire d'autres univers faisant écho aux problématiques de notre société contemporaine. Christophe Bec est une figure marquante de la SF et du fantastique en Bande Dessinée, pilier d’une certaine idée de la démesure. Oui, Bec est au sommet de son art et il ne manque pas de projets. Une œuvre de l’imaginaire remarquable. Un livre prestigieux !

editor_upload_65d37b42bf3765.355872610000- Inexistences2.jpg