Retour à la page d'accueil
visuel principal de la chronique
SophieCSB
Champion

Il y a 1 mois | 70 vues

Les trois filles du Capitan, de Maria Duenas

Ce roman a tout de l'épopée moderne, celle de ces migrants espagnols qui ont fui leur pays pour diverses raisons et ont espéré trouver la paix et la sécurité outre-Atlantique. Ici, trois soeurs et leur mère rejoignent le père qui s'est enfin installé quelque part. Même si elles vivent dans la communauté espagnole de New York, elles devront faire face à bien des dangers, sociaux et culturels. Les surmonter les fera grandir, s'émanciper et faire le tri dans leurs sentiments et leurs souhaits.

L'auteure nous fait différents portraits de femmes face à leur destin. Il y a la mère, obstinée à conserver ses valeurs et sa culture, prête à tout pour marier correctement ses filles. Que l'on soit en Espagne ou ailleurs, seul le mariage pourra les sauver. Puis il y a le filles. Ainsi, Luz, douée pour le chant, la danse, et qui se brûlera les ailes aux lumières du show-business et aux paroles doucereuses des hommes. Il y a Victoria, la plus sage, qui travaille sans relâche, digne héritière de sa mère, mais qui se fera prendre au piège du coup de foudre. Et enfin, il y a Mona la débrouillarde, celle qui avance dans ses rêves, celle qui joue gros mais qui ne connait pas toutes les règles du jeu pour gagner. J'ai aimé leur parcours, leur peur de vivre dans ce pays étranger qui pourtant leur offre une nouvelle chance, leur volonté d'avancer, leur solidarité. Le microcosme de la communauté espagnole est très bien décrit, entre restaurants typiques et musique traditionnelle, personnages emblématiques et nostalgie du pays. Tout cela forme un vrai récit romanesque, à l'écriture très fluide et vivante, et qui nous fait passer par toutes les émotions.

"Les trois filles du Capitan" est un excellent divertissement, un moment de lecture réjouissant!

 

Nota : La couverture du livre de poche, trop moderne, ne rend pas justice au contexte de cette histoire qui se passe dans la années 30. Dommage !