Retour à l'espace passion
visuel principal de la chronique
KainaF

Il y a 1 an | 238 vues

Saint Seiya: The Lost Canvas - Shiori Teshirogi (25 tomes)

Dans Saint Seiya: The Lost Canvas, nous revenons plus de 200 ans avant les événements relatés dans les manga Saint Seiya. Adieu Seiya, Shun, Hyoga et tous les autres chevaliers que nous connaissons, ici nous suivons l'histoire de Tenma, arrivé au sanctuaire après sa rencontre avec Dohko de la Balance, et qui deviendra le Chevalier de Pégase. Ce manga introduit de nouveaux Chevaliers d'Or, enfin nouveaux, ils ne le sont pas tous. Nous retrouvons ici le Chevalier du Bélier, Shion, ainsi que Dohko, le Chevalier de la Balance, tous deux faisant déjà des apparitions dans le manga Saint Seiya.

 La trame reste similaire à celle du manga d'origine, les chevaliers au service de la Déesse Athéna affrontent Hadès et ses spectres pour protéger le monde. Toutefois, c'est une histoire d'amitié entre le Chevalier de Pégase, Tenma, le réceptacle d'Hadès, Alone, et sa petite sœur, Sasha, devenue la réincarnation d'Athéna, qui est mise en avant dans ces tomes.

J'ai beaucoup aimé cette série qui m'a fait passé par toutes les émotions. Tous les personnages ont le droit à leur moment de gloire, où ils sont un peu plus mis en avant, notamment les chevaliers d'or qui font tous une apparition marquante au fil des tomes. Du début à la fin, j'étais emballée par l'histoire, et je me suis beaucoup attachée aux chevaliers, ce qui a créé beaucoup de moments de joies, mais aussi énormément de larmes. Les 25 tomes nous permettent d'être totalement happé dans cet univers, au point que l'on ne peut pas finir notre lecture sans avoir au moins eu deux/trois coups de cœurs. Le dernier tome fut une magnifique conclusion, aussi tragique qu'heureuse, au point que je ne savais plus si je pleurais de tristesse ou de joie. Refermer ce dernier tome fût une déchirure, je ne voulais pas quitter ces personnages, ni cet univers, bien que ce fût aussi un plaisir d'avoir pu lire toutes ces pages sur ces personnages si captivants et leur histoire. 

J'aimerai beaucoup savoir si d'autres personnes ont lu The Lost Canvas, et si oui quel est votre avis?

Cette série fût accompagnée d'une série dérivée nommée Saint Seiya : The Lost Canvas Chronicles dont je parlerai dans une prochaine chronique.